Blog

25. oct., 2018

Un jour quelqu’un m’a dit que j’étais quelqu’un de libre. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, j’ai été surprise par le compliment ! C’est rare un tel compliment, j’étais flattée !

C’est important d’être et de se sentir libre non Solène ? Ça ne devrait même pas être un compliment !

J’ai toujours dit que jamais je ne pourrais m’expatrier dans un pays où je ne serai pas libre de m’exprimer, de mon apparence et de mes mouvements !

Aussi suis-je une femme libre ici au Bresil ?

Aujourd’hui je n’en suis pas complètement certaine !

Par exemple quelles seront les conséquences si j’exprime ma libre pensée sur les élections à la Présidence brésilienne et particulièrement sur le candidat BOLSONARO hein ?

Ma liberté est-elle totale et mon avis peut-il avoir des répercussions sur ma famille ? Dois-je me censurer en n’écrivant pas ce billet ou en l’écrivant autrement ?

Ben je ne sais pas !

Si le candidat est élu nous, pauvres gringos maldisants pouvons-nous être jetés hors de ce beau pays fraichement flanqué d’un ignorant misogyne, homophobe ?

Après tout, pourquoi je ne pourrai pas m’exprimer punaise ! Les brésiliens le disent eux-mêmes, c’est un sans cervelle s’il veut être élu il ne faut pas qu’il parle !

Nous voterons pour lui car nous préférons l’abruti au voleur !

Il est vrai que les brésiliens sont à bout, la corruption et l’insécurité poussent certains à regretter la dictature : les militaires pour les protéger et Bolsonaro pour les diriger !

Le retour du populisme donc, crise de la démocratie et le rejet du système politique corrompu actuel !

Voilà comment quelle que soit la classe sociale ou la race, les brésiliens se résignent pour un tel candidat !

Un candidat faisant l’éloge de la torture, favorable à la libéralisation des armes à feu dans un pays où la violence est au plus haut ! Autant dire que ce sera le Far West et Rendez-vous à Ok Corral !

Mais la faute de qui ? pour beaucoup, la faute du PT, le parti des travailleurs, le parti de Lula et de Dilma, le parti de la corruption, le parti que massivement les brésiliens ont rejeté au premier tour !

Je ne juge pas, je constate car c’est difficile pour nous Français, avec nos références historiques, citoyens du pays des Droits de l’Homme et profondément démocrates, de comprendre ce qui se passe actuellement au Bresil !

Pour les Français le pire des systèmes politiques démocratique sera toujours meilleur qu’une dictature !

Le deuxième tour c’est dimanche, il n’y aura pas eu de débats télévisés entre Bolsonaro et Haddad (le candidat du PT joker de LULA) mais les dés semblent jetés car élire Haddad c’est élire LULA !

A défaut de grives, les brésiliens préfèrent manger du merle donc !!

Voilà c’est dit, je n’ai pas pu la boucler car je ne peux me contenter d’être libre juste dans ma tête…

C’est mon côté emmerdeuse rebelle certainement !

Vive la liberté d’expression, vive la démocratie et vive le Brésil libre !