Blog

22. mai, 2019

Durant tout le primaire, j’ai été une élève médiocre dixit mes professeurs ! Pourtant j’essayais mais je ne captais pas toujours grand-chose, je manquais totalement de maturité, je ne savais pas comment m’y prendre avec l’école...

J’étais donc médiocre ! Si on cherche la définition on trouve :  insuffisant, passable, pauvre, sans intérêt...

C’est dur d’être médiocre.  Alors que le cancre qui n’en fout pas une et met souvent le souk en classe, n’est pas sans intérêt car il éveille quelque chose d'affectueux parfois  !

Être un élève médiocre est un vrai cauchemar et vous décevez un paquet de monde : soi-même, vos parents, vos professeurs, et finissez par vous persuader que vous êtes totalement stupide !

J’ai mis du temps à me sortir de cette spirale négative, à prendre confiance en moi, à me convaincre que je ne suis pas plus stupide que les autres ni médiocre et qu’il suffit d’avoir envie de faire et de savoir-faire ! En gros il faut de la méthode, du travail et comprendre à quoi ça sert de faire tout ça !

Je suis devenue une bonne élève en secondaire puis j’ai fait des études universitaires, j’ai un bac + 5, j’ai occupé des postes à responsabilités, et même que je lis un paquet de livres !

Comme quoi rien n’est figé dans le marbre, les médiocres d’aujourd’hui peuvent devenir ceux qui réussiront très bien demain ! J’ai plein d’exemples autour de moi de personnes qui ont eu le déclic un jour pour entreprendre et dont le profil atypique a fait toute la différence justement !

Il n’y a pas de mauvais élèves ni de médiocres, il y a justes des élèves qui ne rentrent pas dans les cases à un moment donné. Faut faire avec pourtant, trainer sa casserole de médiocre jusqu’au jour où.... ça revient !

Mais qu’est-ce qu’il m’a pris !!! Un élan de bonne humeur, de générosité, une amnésie ou des restes de vapeurs de petites bulles du week-end ??

Alors que j’aie toujours pensé que les parents délégués de classe sont généralement, les parents des très bons élèves, autant dire que je n’avais jamais postulé, voilà que je me suis portée volontaire pour être le parent délégué de la classe de 2sd de mon ado !

Erreur fatale !

Maman mais pourquoi tu as fait ça ?  t’as bugguée ?! C’est la honte ce sont les parents des premiers de la classe qui sont délégués ! tu veux me fliquer ou quoi ? désiste-toi stp !

Peux pas trop tard et à mon grand regret crois-moi !

J’ai donc assisté au 1er conseil de classe de ma vie. J’ai vécu l’enfer et suis redevenue médiocre, une maman médiocre d’un enfant médiocre ! Le double effet kiss cool ! Les deux dans le même sac, la mère et le fils !

Pour le conseil c’était très clair :  médiocre un jour médiocre toujours !

Aussi, je le jure, je le promets, je crache, je suis prête à aller en enfer si on m’y reprend : plus jamais je ne serai parent délégué de classe !

Je ne suis pas médiocre, mon fils n’est pas médiocre nous sommes des bombes à retardement !