Blog

22. mai, 2019

Vanessa a créé il y a 4 ans à Rio de Janeiro, un atelier de confection d’objets de décoration d’intérieur, réalisés à la main au crochet et en fil de coton recyclé, sa marque c’est Ponto Deco.

Comment se déroulent ses journées d’entrepreneur ? Elle en témoigne à travers l’un de ses déplacements mensuels à 450 km de Rio.

5h45Départ pour les ateliers situés à Piracicaba dans l’Etat de Sao Paulo. Je voyage toujours en bus

7h00 – J’arrive à l’atelier. À peine le temps de faire une toilette que les filles sont déjà là, et je suis immédiatement prise dans un tourbillon d’hyperactivité : visite des fournisseurs, rendez-vous avec ma banque pro….

12h00Je déjeune toujours chez Enzo propriétaire d’une cantine au kilo très modeste qui m’accueille toujours en me disant « Salut la Française ! »  Tout le monde me connaît là-bas. Beaucoup de kilomètres me séparent de mes ‘’crocheuteuses’’ et pourtant nous travaillons facilement ensemble et nous nous entendons très bien. Je sais qu’elles sont heureuses de travailler pour Ponto Deco : c’est un bon plan pour elles, elles me l’ont dit. Elles n’ont aucune pression et travaillent de chez elles. Elles font du crochet le soir ou pendant les quelques heures d’école des enfants. J’adore être là-bas. Je me sens très utile. C’est un sentiment extrêmement agréable, énergisant !

13h00Avec Paula, ma chef d’atelier, nous travaillons sur les prototypes. Pendant qu’elle affine les projets, je prépare les commandes pour les artisans du crochet, autrement dit je définis le nombre de pièces à fabriquer durant la semaine et qui va les produire. Paula me parle de l’équipe, des difficultés qu’elle rencontre. Je lui propose des solutions. La plupart des femmes ont la vie dure, vraiment dure. Ce n’est pas drôle. Alors j’ai décidé que les histoires devaient rester à la maison et qu’à l’atelier on privilégierait la « positive attitude » : bosser bien pour être fière de soi. Malgré tout ce qu’elles vivent, ces femmes sont très fortes. Elles ont beaucoup de ressources. Ponto Deco y contribue, et je suis très fière de cela.

21h30 – Lorsque je ne dors pas sur place à l’atelier, je reprends mon bus de nuit. Direction Rio. Je suis heureuse, le sentiment du travail accompli. Je vais dormir non-stop, car j’ai pris l’option « Lit ».

Les adresses coup de cœur de Vanessa à Rio :

Les kiosques de plages, mes préférés sont :

Là, c’est : eau turquoise + plage aérée + cevice = Que du bonheur !

South Ferro

La nourriture asiatique a tendance à me manquer, c’est pourquoi ici ce n’est pas un restaurant que je conseille mais un RAMEN! Le restaurant se veut minimaliste, je ne suis pas spécialement fan du décor mais c’est LE restaurant pour ceux qui, comme moi, adorent les ramen (met japonais constitué de pâtes dans un bouillon de poisson, de viande ou vegetarien). La version végétarienne est un délice ! Les guiozas aussi sont succulents.

South Ferro – Rua Arnaldo Quintela, 23 – Botafogo 

Horto

Ce quartier est formidable pour dîner au calme et dehors, ce qui est finalement assez rare sur Rio.Tu commences par un apéro au Bar do Horto puis tu te poses pour un bon diner chez Jojo bistrô.

Bar do Horto – Rua Pacheco Leão 780 – Jardim Botánico

Jojo Bistro – Rua Pacheco Leão 812 – Jardim Botánico

 

 

Voir et acheter les creations de Vanessa :

www.pontodeco.com.br

FB et Instagram : @pontodeco