Blog

12. déc., 2017

Si tu vas à Rio n’oublie pas que cette ville maravilhosa est aussi une des villes les plus dangereuses du monde, 7eme plus dangereuse juste derrière la Syrie et ce n’est pas une blague !

Ça ne se voit pas tout de suite, ça se ressent pas mal depuis peu.

Je n’ai jamais été trop stressée à Rio mais je suis toujours sur mes gardes ! Disons que j’évite de trainer n’importe où en ce moment…. Je fuis certains quartiers et ne parlons pas des favelas !

En étant vigilant on vit parfaitement normalement toutefois ! Faut pas somatiser non plus !

Pourtant depuis quelques mois, c’est la guerre des gangs à deux pas de chez moi, à Rocinha la plus grande favela de Rio et certainement du monde : 75000 habitants !

Autant dire une ville à part entière sous le contrôle des narcos cariocas : la net, la tv, la taxe de la communauté (taxe d’habitation de la favela !) et le petit commerce de proximité comprendre le commerce de la cocaïne !

J’ai toujours cru que les feux d’artifices que j’entendais annonçaient la victoire de Fluminence ou Flamengo, le foot est une véritable religion qui mérite certainement pour le brésilien un feu d’artifice mais non pas le foot…  Je viens d’apprendre qu’ils annonçaient l’arrivée de la cocaïne, l’ouverture du marché donc !

Ils sont trop drôles ces brésiliens, tout est toujours une fête !

Le Brésil est l’une des plateformes les plus importante de distribution de cocaïne en direction de l’Europe et des Etats Unis. 60 % de la cocaïne produite au Pérou est destinée pour le Brésil pour le marché local et international !

La croissance de ce marché est exponentielle, pas prêt de s’arrêter donc et la guerre des gangs loin d’être terminée !

Chaque Favela est sous le contrôle d’un caïd et d’une faction, à Rocinha c’est NEM, le Pablo Escobar carioca ! NEM est en prison mais garde un œil sur son business …. VIVA LA PLATA !

La plupart du temps c’est tranquilo et joyeux dans la favela. Les feux d’artifice vont bon train, le petit commerce suit son cours sans gros problème…. tant que la police ne débarque pas !

C’est alors la cata, les balles perdues touchant bien trop souvent les habitants de la favela !

Qui a vu la série narcos, peut comprendre ce qui se passe à Rio en ce moment ! L’Etat de Rio de Janeiro a dû faire appel à l’armée pour gérer le conflit dans Rocinha et dans les autres favelas, 200 militaires, des chars, des hélicoptères de la police militaire…

Ça fait vraiment flipper ! Ce n’est pas nouveau diront les brésiliens, c’est récurrent, ça revient tous les 3 ans !

Aussi quand je vois les agences de tourismes proposer de visiter les favelas ça me rend dingue ! C’est un billet pour prendre une balle perdue à tout moment !

C’est complètement stupide et comme vient de l’écrire un journaliste DEL PAIS, les favelas ne sont pas des zoos !  

Alors si tu vas à Rio n’oublie pas……. de te tenir loin des favelas !

BANG BANG