Blog

8. juin, 2015

Quel comble pour une super active !

Je me suis cassée la bobine, la guibole, la patte, bref je me suis fait une belle entorse !

Je le savais pourtant qu’il fallait que je maitrise la descente mais voilà que la bavarde que je suis n’y a guère prêté attention, tant occupée que j’étais à ouvrir mon bec !

C’était pourtant une belle occasion de la boucler : me concentrer sur mes pieds et admirer le paysage ! Mais non,  il faut que je parle, que je raconte, que je donne mon avis, que je partage mes expériences, que je jacasse…

Bien fait pour moi ! La fermer punaise c’est pas si dur !  

 

Dans tous les cas, c’est un fait, me voilà immobilisée dans ma botte pendant 3 semaines au moins !

Au début, j’ai touché le fond ! Une entorse c’est l’impossibilité de courir et de porter des stilettos ! Ben oui, pas simple cette affaire quand on mesure 160 cm ! Je ne peux même plus prendre de la hauteur ! Je ne ressemble à rien avec ma patte d’éléphant !

Comme je te comprends ma chère Solene Cool

La bonne nouvelle c’est qu’avec des tongs, le retour en béquilles après quelques caipi c’est bien plus prudent !

Avec mon pied de mammouth, comment faire les courses, m’occuper des canaries, de la chatte, des enfants, de mon cher et tendre et de moi tiens donc ?

Une belle occasion au bout du compte de tester l’autonomie de ma petite famille ! Quel bon boulot j’ai fait, tout le monde semble parfaitement savoir s’occuper de lui !

Incroyable, waouh ! Le lave-vaisselle ils savent maintenant que ça existe et qu’ils n’ont pas besoin de tout laisser dans levier !

Qui va donc s’occuper de moi ?

Paz tu peux m’apporter mes béquilles, Oscar tu peux me chercher un verre d’eau….

Pas si mal finalement la convalescence !