Blog

3. juin, 2014

Oui Nadege et Nath, comme vous n’avez pas « déposé » votre jolie devise, je vais vous l’emprunter pour ce billet !

J’aime ma vie,  voilà ce que je me suis répétée ce matin en courant le long des plages de Rio ! 12 postes de secours espacés de 800 m, j’ai eu tout mon temps pour me le répéter !

Cette ville est vraiment maravilhosa, j’ai de la chance, mon paysage de course est un rêve ! Ce matin plus que les autres je ne sais pas pourquoi, je le réalisais encore plus ! Poste par poste je m’émerveillais de cette ville !

Poste 7,  Arpoador spot des surfers et vue splendide sur les montagnes les Deux Frères.

Poste 3, le magnifique Copacabana Palace, le pain de sucre.

Poste 2, Copacabana vintage et l’architecture d’Oscar Niemeyer !

Poste 0, plages de  Leme et l’exposition United Buddy Bears – 140 sculptures d’ours de 2m de haut, représentants 140 pays reconnus par les Nations Unies. Ces ours sont les ambassadeurs d’une coexistence pacifique entre différents peuples ! 

Tout le long du parcours, on peut voir que Rio est en plein préparatifs pour la coupe du monde, on installe des stands, des nouveaux kiosques et on comprend bien que dans une semaine cette ville sera en effervescence !

Je suis bien dans cette ville et j’ai le moral ! Je sais ce n’est pas super intéressant de lire que les choses vont bien, mais pour le moment c’est le cas. Tout ne sera pas toujours comme ça, j’aurai comme tout le monde des coups de blues et  un jour j’apprendrai que nous rentrons en France que nous quittons Rio ! Eh bien, j’écrirai alors un billet sur mon humeur morose et je créerai un nouveau blog : My Hossegor blog Cool

Sur le retour de mon superbe parcours de course, je me disais aussi que ce blog est une sorte de thérapie qui montre que je vais bien !

Poste 12, arrivée au poste de depart, après 18 km de bonheur ! Petit coucou au passage à  Daniel Cohn Bandit en tournage pour une rubrique sur la coupe du monde ? Pas certaine et je n’ai pas osé lui demander !

Nadege, Nath, mon billet est terminé, je vous rends votre devise ! J’aime ma vie ! Et pourvu que ca dure !