Blog

31. août, 2016

Pas un jour sans qu’un brésilien ne me demande si je suis portugaise ! Pourtant lorsque je vivais en France jamais ! Si j’étais espagnole oui, marocaine oui, italienne parfois !

Tu vas soutenir la France ou le Portugal ? On a dû me poser cette question mille fois durant l’Euro de foot !

Alors quoi répondre ?

Je suis née au Portugal de parents portugais cela fait de moi une portugaise sans moustache, d’origine.

J’ai toujours vécu en France, j’ai la nationalité française, cela fait donc de moi une française pas arrogante, d’adoption !

Pas simple cette affaire quand la finale de l’Euro oppose la France au Portugal !

Je suis pour qui ? Je suis quoi ?

Bonne question mais je suis bien embarrassée pour y répondre bon sang !

Ça valait le coup d’y réfléchir ! C’était un bon test ce match finalement pour en avoir le cœur net !

Le match commence…

Hymne portugais et me voilà toute émue ! La Marseillaise et j’ai le duvet tout quillé !

Punaise pas facile de choisir son camp !

15 premières minutes… je jubile les bleus semblent dominer !

Antoine Griezmann is the man, is the man….

Mince Ronaldo est blessé ! Mais non ce n’est pas possible, on va faire comment sans lui ! Il sort en larmes et je pleure ! Saleté de bleu il l’a fait exprès de lui exploser le genou j’en suis sûre !

Les bleus n’avancent plus, merde on ne va pas se faire battre par ces portos quand même !

Ben si ! 1-0, les portugais ont gagné et moi je ne suis pas plus fixée sur mon sort !

Portugaise ? Je n’en sais tristement rien ! Je me sens un peu le bumbum entre deux chaises si tu me passes l’expression Solène !

C’est un drôle de sentiment.  Imagines-toi à ma place 2 secondes : bretonne ou normande ? Hein ? Beurre ou crème ? Hein ?

Pas de doute pour toi Solène, tu as bien de la chance car tu es une bretonne pur beurre !

Mais moi alors ? Morue ou… confit de canard ?

La portugaise pure souche que je suis, répondrait comme un normand : certainement les deux un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou… pas du tout !

Mais la Gasconne d’adoption, promet de vraiment choisir son camp au prochain championnat Cool