Blog

29. avr., 2014

Pauvres enfants d’expat ! C’est dur de déménager, de changer de pays, de voyager, de vivre dans des maisons différentes, de rencontrer de nouvelles personnes et de se faire de nouveaux amis ! C’est dur de quitter la Roumanie pour le Brésil, de vivre au bord de l’eau, de profiter du soleil et de la plage toute l’année ! C’est dur de quitter une maison avec piscine de 400m2 pour un duplex terrasse piscine, vue sur le Corcovado de 300m2 ! Eh bien oui c’est dur pour les enfants ! Ils sont bien moins matérialistes que nous ! Quitter un environnement familier, quitter leurs amis, c’est vraiment dur pour eux ! Heureusement cela ne dure pas, il faut un temps d’adaptation, être patient, être à l 'écoute, savoir compenser le manque affectif !

Christophe est très sensible au bien-être de ses enfants ! Souviens-toi lorsqu’il était à Rio et nous encore à Bucarest pendant la période de transition, il n’avait qu’un seul souci, les enfants ! Comment vont les enfants, que font les enfants, envoie-moi des photos des enfants ! Et moi alors !!!!!! Je n’existe pas ?

C'est drole, il est devenu beaucoup plus attentif à ma personne lorsque je lui ai envoyé quelques photos de moi un soir tard, bien « garée »  après un apéro chez toi ! Plus jamais il ne m'a demandé des photos des enfants, seules les miennes l’intéressaient Cool

Pour en revenir à Rio et aux enfants, rebelote que ces gosses me bouffent ma part du gâteau ! Il faut les aider à se sentir bien dans ce pays ! Alors comme Oscar s’est passionne pour les perroquets, nous avons craque et lui avons offert une belle perruche avec la belle cage et tout le nécessaire pour perruche ! Bien sûr Paz a voulu son oiseau, nous lui avons également offert un canari tout mimi avec une cage toute mimi ! Une blinde cela nous a couté ces bestioles !  J’ai donc fait une croix sur 2 nouveaux maillots de bain !

Mais les oiseaux ce n’est pas très communicatifs ni affectueux et ces chers petits n'étaient pas encore super bien intégrés ! Christophe a donc décidé que nous leur offriront un chat ! Et merde ! Je déteste les chats, je déteste les litières ! Peu importe ma personne, on a adopté hier une petite chatte, toute sage, toute mignonne qui avait été abandonnée sur la route un soir d’orage tropical ! La chatte était gratuite mais c’est tout ! Les vaccins, la litière, la niche (toute mimi faut qu’elle soit raccord avec mes meubles), la gamelle, les médocs (Melle Zuka est enrhumée cf orage tropical), la future opération pour la châtrée… Tout cela coute encore une sacrée  blinde ! Cette fois  j’ai fait une croix sur une paire de Louboutin !

Et moi alors ! J'existe aussi ! Que dois-je faire pour que mon cher et tendre me comble de cadeaux pour que je me sente bien dans mon nouveau pays ? Moi aussi je n’ai plus de supers copines supers bringueuses avec qui boire un petit coup le we !

Je dois faire quoi hein ? Des pipous je ne vois que ça !

Ps : pour mes nièces qui pourraient lire mon blog : le pipou est un instrument de musique, une sorte de pipo utilise par les indiens d’Amazonie.