5. oct., 2017

No pain no gain...

Je veux une caipi ! Me muero por uma caipi ! Mais um pouco de caipi por favor!

Non je ne pète pas les plombs Solène et non je ne suis pas en pleine crise de delirium ! Quoi que ça fait un bail que je ne bois presque plus grand-chose c'est possible alors !!

J’en peux plus ! Ce n’est pas humain de priver quelqu’un de caipi au Brésil, une torture !

Punaise dès que je vois une carioca boire une caipi, je me retiens de la lui arracher, pour la siroter à la paille, tout doucement jusqu’à la moindre petite goutte, de sucer les glaçons au cas où il en resterait encore un peu… hhummmmmm

On se calme c'est juste une caipi !

Mais j’avoue que cette boisson a quelque chose de très sensuel c'est peut-être pour ça qu’on est addict ! Si on ajoute de la Samba, un coucher de soleil, une plage mythique…. Ce n’est pas compliqué, je crève tous les week-end !

Je suis frustrée depuis 8 semaines ! c’est dur, très très dur ! Un calvaire j’exagère à peine !!!

Je ne sais pas si je vais y arriver à me sevrer de cette merveilleuse boisson…. 

  • Chéri tu ne veux pas une caipi ? Il fait super beau, tu as beaucoup travaillé, tu devrais te détendre un peu et te faire plaisir…. Commande-toi donc une caipi !

  • Non je n’ai pas envie aujourd’hui !

  • Si putain commande une caipi ! tu as la chance de pouvoir le faire et moi pas alors commande-toi une caipi ou je divorce ! Merde que je puisse au moins sucer les glaçons de cette caipi ! stp stp stp !!!

Oui je sais je suis un peu hystérique ! Et puis tant mieux pour moi car comme dirait ma sœur : personne ne m’oblige à m’infliger un tel sacrifice, je n’ai qu’à pas courir un marathon, j’en suis réduite à mendier les glaçons des caipi !

Ben oui il faut ce qu’il faut ! Les entrainements fractionnés à côté de ma frustration caipi c'est de la rigolade !

No pain no gain j’avais pas compris que le plus dur était d’arrêter de boire !

Serais-je une alcoolo… mondaine ? oui certainement sinon je ne vois pas pourquoi je me satisferais heu m’accommoderais plutôt…  de sucer des glaçons aromatisés à la cachaça ! C’est clair je suis une caipi addict  !

Au moins cette préparation marathon est un bon test…. Qui résisterait à une caipi au Brésil hein ?

Ben je te le donne en mille Solène : personne !

Je suis d’une résistance et d’une volonté à toute épreuve ! Je suis sacrement fière de moi, je suis une machine de guerre, je ne lâche rien, je suis super courageuse….

Oh putain je rêve d’une caipi … encore 5 semaines à sucer les glaçons !

No pain no gain ta gueule tiens !