4. avr., 2014

Le programme du jour c’était course 10KM (j’applique  méticuleuse le programme de Flavio mon nouveau coach brésilien) et rendez-vous chez le coiffeur ! Le rendez-vous chez mon coiffeur à Rio mérite bien un billet !!! Aller chez le coiffeur à Rio c’est plus que du réconfort c’est un spectacle !

Pas moins de 6 personnes pour s’occuper de moi ! L’hôtesse d’accueil pour appeler au micro mon coloriste, le coloriste donc, la manucure, la pédicure, la serveuse de café /boissons a volonté (c’est open bar) et  la spécialiste du brushing !!!! Autant dire que ça fourmille de partout car chaque cliente a droit au même traitement !

Et la c est le spectacle : les clientes blindées de mon quartier entourées de leurs « esclaves » à qui elles racontent leur vie (« esclaves »qui très certainement vivent dans les Favelas) !

 Voici un brin de conversation que j’ai pu suivre : « L’eau de coco faut la boire uniquement  en bouteille, jamais en canette et mon Dieu, encore moins dans la noix de coco sur la plage ! » La pauvrette des Favelas acquiesçait bien entendu ! Et quelques minutes plus tard, elle revient avec 4 sacs charges de bouteilles d’eau de coco du supermarché du coin ! J’hallucinais !

La même cliente  a  laissé tomber sa pince à cheveux juste à ses pieds et a attendu le passage d’une « esclave » pour la lui ramasser et  pas même un merci ! Un spectacle désolant ! Je n’ai même pas ouvert mon magazine ELLE !

 Conclusion, 6 « esclaves » pour moi mais les miennes ne font pas mes courses ni ne ramassent mon chouchou quand il tombe par terre. Cela me coute juste une blinde en pourboire car je tiens à donner la même somme à chacune !!