Blog

17. août, 2018

Vous vivez à Rio depuis combien de temps ?

Nous vivons à Rio depuis 6 ans et demi. Nous arrivions du Mexique où nous avons vécu 11ans et demi. Chacun entrepreneur, nous avons décidé de venir connaître une autre culture, être un peu plus proche de la mer…

Pourquoi avoir choisi de vous installer à Rio ?

La société de mon mari, Movisafe, conseil en sécurité. De mon côté je savais très bien ce que je voulais faire à rio : j’étais productrice de spectacle, c’était l’occasion pour moi de continuer à me former techniquement dans les plumes et les paillettes !

Parlez-nous de votre activité ?

De mes activités car j’en ai plusieurs à vrai dire.

Je suis danseuse et chorégraphe de carrière. Je suis diplômée d’Etat en danse jazz, ça fait 28 ans que j’enseigne. A Mexico j’avais monté ma compagnie de danse ‘’Paris Chic’’ ainsi que mon école de danse. A Rio, je donne des cours aux françaises expatriées, de renforcement musculaire, de danse jazz à Ipanema ou chez moi.

En 2012, enceinte de ma deuxième petite fille j’ai créé ma propre marque de vêtements pour petites filles, Doracolorama. Aujourd’hui je créé aussi pour les ados et les mamans. Je suis inspirée par Rio, la joie vivre des cariocas, je créé des vêtements aux couleurs lumineuses et gaies, aux imprimés tropicaux… Je vends essentiellement dans des ventes privées ou des bazars. Avec une amie, Stéphanie Bernard, nous organisons des ventes éphémères « La Boutique De Rio » qui permet aux jeunes marques de créateurs français ou brésiliens de se faire connaître.

Enfin ma dernière activité est celle de la confection de costume de carnaval, c’était mon rêve ! J’ai eu la chance de pouvoir rentrée dans l’école de mode « Instituto de Moda Rogerio Santinni » alors pendant 2 ans 1/2 j’ai suivi des cours de couture, de patronage, de dessin de mode, de confection de costumes puis je suis rentrée dans une grande Ecole de Samba (Grande Rio) dans l’atelier de Bruno César spécialiste des costumes (fantasias especiais), des artistes et des muses. J’ai beaucoup appris sur mon métier mais aussi à vivre avec les brésiliens et à connaître leur dure réalité quotidienne. Nous sommes privilégiés ici dans la zona sul, c’est très agréable, mais ils n’ont pas cette vision du Brésil.

Que diriez-vous à un(e) « frenchie » qui souhaite comme vous s’installer à Rio pour réaliser son projet ?

Tout dépend si la personne vient seule ou en famille, car les dépenses ne sont pas du tout les mêmes. Les frais de santé et de scolarité sont très élevés, donc à prendre très fortement en considération dès le départ et pour monter son entreprise encore plus. Le Brésil est un beau pays, très agréable, le brésilien n’aime pas le conflit, il est gai, gentil mais il faut prendre conscience des choses par rapport à la difficulté de travailler et à l’insécurité. Ça prend du temps je pense d’apprendre, de comprendre et d’accepter la culture brésilienne. On peut très bien voyager dans des pays et ne jamais se mélanger, mais c’est un peu dommage je trouve, c’est pour cela que j’ai fait le choix de travailler pour le carnaval de Rio.

Quelles sont vos adresses préférées à Rio ?

La Cidade do samba (le paradis du costumes) - www.cidadedosambarj.globo.com

Mon masseur Wilfredo sur Aterro do Flamengo face au Pain de Sucre : 99629 3581

La Cantina à Ipanema où je mange mon tapioca après mes cours – https://www.facebook.com/cantinadapracaipanema/

Si tu vas à Rio n’oublie pas quoi ?

N’oublie pas que Rio reste une ville dangereuse donc fais attention !

Rio en trois mots ?

Energie, musique, joie !

 

L'Intagram d'Anne Cecillon : http://doracolorama_rio