Blog

8. nov., 2018

Qui n’a pas un pré-ado ou un ado qui ne joue pas à Fortnite, et pour reprendre les propos d’une mère américaine désespérée (Mumsnet), le jeu qui transforme vos enfants en ‘’trous du cul’’ ?!

Ben oui, elle n’a pas vraiment tort ! ‘’Trous du cul’’ c’est un peu fort je reconnais mais je comprends ce qu’elle veut dire…

Ce jeu rend dingues nos adorables ados et change leur personnalité en sales ados ! Déjà que l’adolescence a tendance à bouger pas mal de choses, il ne fallait pas en rajouter punaise !

Enfermés dans le noir (sinon on ne voit pas bien à l’écran), ils vivraient comme des sauvages : ne se laveraient pas, ne dormiraient presque pas et passeraient des jours à manger des pizzas quand ils y pensent !

Avec Fortnite même pas faim, même pas froid, même pas fatigués ! Des machines de guerre !

Fortnite les enragent, ils jouent en ligne avec d’autres sauvages du monde, se gueulent dessus, s’insultent car il en va de leur vie virtuelle !

Et puis soudain, on découvre que nos enfants sont bilingues en anglais, enfin bilingues c’est un peu exagéré car le vocabulaire se limite beaucoup quand même à : shot-it, kill-him et fuck ! C’est vraiment le seul avantage qu’on peut trouver au jeu !

Des bêtes ! Suis fatiguée de l’entendre hurler !

Car imagine Solène, un ado en train de muer et ce n’est pas un détail, crier tout au long de la journée qu’il va défoncer le mec !

Bon je ne suis pas seule au monde dans ma galère…. Il y a 125 millions de ‘’trous du cul’’ apparemment !

Quant à l’éditeur du logiciel il est gavé, 1 milliard de CA ben je le ‘’défoncerais’ ’bien moi aussi !

Tiens aussi, je me demande si la française chercheuse en psychologie cognitive qui a développé le machin a des enfants elle-même ? Impossible de le savoir j’ai fait mes recherches mais je sais que depuis le succès du jeu elle est devenue consultante en addiction aux jeux ! En voilà une belle pouffe : je rends les gosses accros et puis je les soigne de leur addiction ! pfff

Ben fallait pas lui acheter le jeu, j’entends déjà certains me dire !

Ben comment savoir a priori ?

Ben comment interdire un jeu auquel tous les ados semblent jouer hein ???

Si l’éditeur est loin de faire faillite c’est qu’il y a des millions de parents assez débiles pour acheter un truc pareil et bien oui !!

Alors on accepte l’enfer…. mais juste les week-end et les vacances car on met des limites donc et puis très vite on met des limites dans les limites…

Le nombre de fois que j’ai menacé de balancer l’écran par la fenêtre et que j’ai hurlé comme une bête enragée ‘’ va te laver, range ta chambre, viens manger putain !!!!!!!!!!!!!’’, est assez inimaginable !!

C’est tout le problème de Fortnite, la maladie est contagieuse : on finit tous par devenir des ‘’trous du cul’’ !

Fortnite de merdeeeeeeee je signe !